Connect with us

Récits

Les rebeus du club de Foot

Je déteste les déménagements, encore plus quand c’est pour passer d’un appartement d’un quartier tranquille de Nancy à un appartement d’un quartier chaud de Paris !
Je me présente, je m’appelle Alexandre, je mesure 1m77 pour 65 kilos, je suis brun aux yeux bleu. Je me trouve plutôt pas mal, pour preuve j’arrive à avoir toutes les nanas et tous les mecs que je veux. Ah oui, j’oubliais de vous dire, je suis bi. Cela ne me pose aucun problèmes, on a qu’une vie et il faut savoir en profiter à fond. Et qui dit garçons et filles dit deux fois plus de sexe ! Mes passions dans la vie ? Le foot et mes amis. Voilà je crois que j’ai fait le tour.
Mes parents et moi on vient de déménager à cause du boulot de mon père. Je vais rentrer en terminale donc je vais découvrir un nouveau lycée et sûrement me faire de nouveaux potes. Mais pour le moment il me reste deux mois de vacances à tuer, il va falloir que je trouve un moyen de m’occuper. Demain j’irais voir si un il y a un club de foot dans le coin.

Je suis réveillé tôt le matin par les cris des voisins du dessus, ils hurlent dans une langue que je ne comprends pas, de l’arabe certainement.
Pas grave, l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt ! Ni une ni deux j’enfile un jogging, je prends mon sac de sport et je vais dehors. Si il y a un stade il sera forcément indiqué quelque part ! Ça tombe bien je n’ai pas fait 200 mètre que j’aperçois un mec d’à peu près mon âge qui a des crampons au pied

– « Excuse moi, je vois que t’es habillé en tenue de foot, tu pourrais m’indiquer la direction du stade ? »
– « Ouep ! Pas d’problème cousin, y’a un terrain pas très loin, j’y vais aussi, si tu veux on y va ensemble ? »

Durant le temps du trajet, j’apprend que mon interlocuteur se prénomme Hakim et qu’il a mon âge, il habite ici depuis qu’il est tout petit. Hakim est vraiment beau gosse, il est très typé rebeu, cheveux noirs et yeux noirs, teint basané il est un peu plus petit que moi.

-« Voilà on est arrivé ! » me dit il

Le terrain n’est pas trop moche il a l’air plutôt récent. « Reste là je vais demander au coach si y’a moyen de te faire intégrer l’équipe »

Quelque minutes plus tard Hakim me rejoint accompagné d’un grand black d’une trentaine d’année.

-« Salut moi c’est Etienne, je suis l’entraîneur de l’équipe de Hakim, tu tombes bien on était en manque d’un joueur ! Si ça t’intéresse tu peux commencer tout de suite ! »

J’accepte la proposition avec joie, Hakim m’indique la direction des vestiaires pour que je puisse me changer. Lorsque j’en sors tous les joueurs attendent devant, je me sens un peu comme un animal dans un zoo. J’en profite pour jeter un œil à la composition de l’équipe. Ça n’est pas une équipe très mélangée, il n’y a que des arabes, ça n’est pas pour me déplaire puisque je trouve que les rebeu sont super sexy. Certains sont moins typés que d’autres ont jurerais même qu’ils n’ont aucunes origines, mais en y regardant de plus près cela se voit quand même, surtout au niveau des yeux, de la couleur des cheveux et de la pilosité.
Après deux heures d’entraînement et de jeux j’apprends à connaître mes coéquipiers. Ils sont vraiment tous très sympa, loin de l’image que l’on se fait des jeunes des banlieues (ça m’apprendra à regarder trop souvent TF1).
Étienne siffle le coup d’arrêt de la séance et nous nous dirigeons tous vers les vestiaires, je suis en sueur et une bonne douche ne me fera pas de mal, heureusement que j’ai pensé à prendre ma serviette.
Nous nous déshabillons et nous nous dirigeons vers les douches. Certains gardent leur serviette autour de leur taille, moi je n’ai aucune pudeur et je suis plutôt fier de ce que j’ai entre les jambes. Je trouve ma bite vraiment très belle, blanche comme le reste de ma peau, 14cm sans bander, le prépuce recouvrant le gland dans sa totalité.
Arrivé dans les douches nous nous retrouvons tous nus les uns en faces des autres. Quel plaisir de voir ces magnifiques rebeu sous l’eau de la douche. Ils sont tous circoncis et je trouve cela intriguant, je ne peux m’empêcher de poser la question à Hakim.

– « Vous êtes tous circoncis ça veut dire que vous êtes tous musulman c’est ça ? »
– « Ahah tu veux te convertir ? » dit il en rigolant « oui et non, c’est surtout traditionnel, chez les arabes quand tu te fais circoncire c’est que tu deviens un homme »
– « Donc tu me considère pas comme un homme ? »
– « Si t’inquiète frère, en plus t’es plutôt bien équipé pour un Français » il accompagna sa phrase d’une petite tape amicale sur mon épaule.

Je ne peux résister, je suis obligé regarder en détail les queues des joueurs de mon équipe.
A ma droite celle de Hakim, elle est plus large que longue, elle est un peu plus foncée que son propriétaire et elle repose sur une bonne paire de couille contracté, son gland est lui aussi plutôt foncé et il est mis en valeur par une circoncision réussi ne laissant qu’une discrète cicatrice à sa base. Ses poils noir forment un chemin partant de son nombril et arrivant jusqu’à son pubis, il semblerait qu’il se les tailles. Au niveau du torses seul quelque poils naissant font le tour de ses tétons.
J’aimerais bien pouvoir observer ses fesses mais il n’est pas dos à moi.

– « Hakim, ça t’embêterait de me prêter ton savon ? J’ai oublié le mien chez moi … »
– « Non pas de problème cousin, tiens »

Gagné ! En se baissant pour ramasser son savon il s’est tourné et j’ai pû observer ses deux petites fesses rondes. Elles sont recouvertes par un léger duvet de poils noir, on en mangerait.

En face de moi Samir, il a une véritable trompe entre les jambes, une vraie queue de rebeu. Elle est basanée, les bourses de Samir sont relâchés et elles pendouillent aux rythme de ses mouvements. L’eau coule le long de sa queue, fait un tour autour de son gland puis retombe au sol. Samir a une pilosité développé, il faut dire que cela lui va bien, il est plutôt massif et les poils le rende encore plus viril. Ses poils vont de ses pecs jusqu’à son pubis.

A ma gauche, Mehdi, lui n’est pas vraiment typé rebeu.

– « Mehdi on t’as déjà dit que tu faisais moins arabe que tes potes? » dis-je pour le charrier
– « Oui c’est parce que mon père est Français et ma mère est arabe »
– « Mais pourtant t’es circoncis, t’es musulman alors ? »
– « Non, comme Hakim te l’a expliqué avant c’est juste traditionnel, tous les mecs qui ont des origines arabes même si c’est que d’un parent sont circoncis sinon ce sont pas des vrais homme. »

Décidément, j’aurais appris pleins de choses aujourd’hui.
Pourtant, la queue de Mehdi est typée, comme si seul cette partie de son corps avait hérité des gènes rebeu. Elle est longue, large, et très foncée, son gland a l’air plutôt sec. Ses boules sont plutôt imposantes comme si cela faisait longtemps qu’il ne ses les étaient pas vidées.
Nous nous séchons et nous sortons de la douche, la plupart des beaux rebeu de l’équipe sont encore à poils dans les vestiaires et ils n’ont pas l’air pressés de s’habiller. Beaucoup sont posés sur les bancs la queue à l’air, certains se la gratte nonchalamment. On a un l’impression qu’ils se croient tous dans un hammam.

Je suis assis tranquillement en train de rêvasser quand une main vient m’enserrer la queue. C’est Redouanne le capitaine de l’équipe. Il me décalotte doucement et me demande d’un air interloqué.

– « Ça te sert à quoi ce truc ? » dit il en pointant mon frein du doigt.

Je suis plutôt gêné par la situation, je ne lui ai pas donné l’autorisation de me toucher, mais bon il ne vaut mieux pas se mettre le capitaine de l’équipe à dos.

– « C’est le frein, ça sert à retenir le prépuce, tu n’en a pas ? »
– « Non regarde »

Redouanne soulève sa queue et effectivement, à l’endroit ou normalement se trouve le frein il n’y a rien, cela doit être pareil chez tous les membres de l’équipe. Cette situation m’amuse un peu, on aurait dit que je suis un extraterrestre.

– « Les mecs venez voir, le Céfran a une teub trop bizarre ! »

Tous les mecs de l’équipe accoururent nus autour de moi.

– « Et comment tu fais pour te taper une queue alors ? » demande Nassim, le gardien.
– « Bah comme vous sauf que moi je peux faire coulisser ma peau plus facilement »
– « Les mecs ça vous dit un petit concours de jute avec le Français ? Si il gagne un de nous devras bouffer son foutre, si c’est nous qui gagnons il devra se prendre le foutre de tous les rebeu ici présent dans la bouche, ok ? »

Pour qui il se prend celui là ? Je vais lui mettre sa patté il va voir.
Redouanne monte sur un banc pour qu’on l’entende mieux, en faisant cela il met sa grosse queue au niveau de la tête de tout le monde. Il explique que le but est de se branler pour gicler le plus vite possible.
Chaque mec va se positionner à un endroit de la salle. Je suis sûr de gagner puisque grâce à mon prépuce je peux me masturber plus vite qu’eux.

Nous commençons tous, je bande en un rien de temps. Il faut dire que c’est vraiment excitant de voir tous ces mâles dominant affaibli par le plaisir. Je fais un rapide tour de salle. Hakim est allongé sur un banc, il a les yeux clos et la bouge ouverte, son corps se contracte au fur et à mesure des lents va et vient qu’il effectue sur sa hampe.
Nassim est en face de moi, il est à quatre patte. Il fait rapidement bouger sa main sur sa grosse teub circoncise d’Arabe, je vois ses bourses qui ballottent entre ses fesses. Il a le regard perdu dans le vague sa bouche imprime un sourire de béatitude.
Soudain, mes yeux se fixent sur Mehdi, il me regarde d’un air de défi. Il approche sa main de sa bouche et crache dedans. Puis il commence à se masturber frénétiquement. La salive faisant office de lubrifiant naturel. Son corps se contracte rapidement, ses yeux sont révulsés et sa respiration haletante, on dirait un véritable animal. Je commence à paniquer j’ai l’impression qu’il va bientôt lâcher son jus. Effectivement, quelques seconde plus tard, il hurle plusieurs mots en arabe, son visage est déformé par le plaisir, et il lâche sur son ventre une quantité impressionnante de sperme d’un blanc contrastant avec la couleur de sa queue.

– « Ahaha bien joué frère, tu montres à tous ce qu’est un vrai rebeu, vous savez ce qu’il nous reste à faire les mecs ? »

Aussitôt tous s’approche de moi, résigné j’accepte mon sort, après tout on peut voir ça comme une forme de bizutage. C’est Hakim qui approche son zob de ma bouche le premier, je le gobe en entier, ma salive coulant le long de la cicatrice de sa circoncision. Sa teub sent fort, ça sent l’homme et cela m’excite encore plus. Il ne tarde pas à lâcher sa sauce dans ma bouche en poussant un grognement rauque.
Le foutre de rebeu a un goût vraiment excellent, j’ai l’impression de boire un liquide épicée.
Viennent ensuite Redouanne et Nassim, ils me demandent de cracher sur leurs queues afin de les lubrifier. Puis ils commencent à se masturber rapidement au dessus de ma bouche.

– « Je vais venir frère » lâche Redouanne à Nassim dans un puissant râle
– « Moi aussi …. a llah akbar »

hurle Nassim avant de lâcher deux puissant jet de foutre crémeux dans la bouche, le plaisir est tellement fort qu’il vacille et tombe en arrière contre le sexe de Samir.
Redouanne lâche son jus quelque seconde après, j’ai l’impression que je vais m’étouffer tellement il y en a. J’avale tout sans broncher.

Durant encore plusieurs minutes encore, les membres de l’équipe se succèdent et lâche leur jus dans ma bouche, c’est un véritable florilège de grognements et d’insultes en arabe.
Une fois qu’ils ont tous fini de se vider, Hakim vient vers moi, me donne une tape amicale dans le dos et me dit

-« Voilà tu es l’un des nôtres maintenant ».

1 Réaction

  1. Claude

    21 janvier 2016 à 20 h 21 min

    Je sucerais ces beaux Arabes chaque jour de ma vie. J’aimerais tellement leur servir de vide-couilles !!! ma gueule entre les cuisses d’un de ces beaux mâles… la paradis !!! Que l’un d’entre eux devienne mon maître et qu’il m’ordonne de servir tous ses amis, ses cousins et ses frères… ma vie (et mon Q) seraient bien remplis !!! Que ma réputation se répande dans leur bled et qu’on sache que j’aime les bites arabes alors en allant au marché il y a toujours un beau mâle qui me met la main au Q et Ça veut dire « suis-moi, salope » et je suis le mâle jusqu’à un endroit bien retiré pour qu’il me fasse sucer sa queue et qu’il me baise pour se satisfaire. Il est permis de rêver………..

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *