Connect with us

JH vénère le plus gros zeb du quartier

Jh cefran soumis vénère le gros zeb de Yanis. Le blédard algérien affiche un joli 23cm sous la ceinture , de quoi bien remplir les orifices de Nathan Hope, plus soumis que jamais !

C’est dans les caves d’un immeuble des quartiers chauds au nord de Paris que l’on retrouve Nathan Hope. Le jeune homme cefran attends avec impatience un keum rencontré sur un chat gay. Le mec se disait hétéro et très discret. Quand enfin il est apparu à Nathan, il portait une cagoule sur le visage pour garder l’anonymat. Dans l’atmosphère sombre et humide de la cave, un peu crade, le JH français avait du mal à se rendre compte du gabarit du zeb du rebeu.

C’est en le prenant en bouche que Nathan s’est rendu compte qu’il avait trouvé le plus gros zeb du quartier. Même demi-molle, la bite lui remplissait déjà la bouche jusqu’en fond de gorge ! Le jeune mec savait déjà qu’il allait vénérer le zeb et kiffer ce plan scred avec le rebeu hétéro.

Avec envie et un plaisir non dissimulé, il pompe le calibre XXL tout en malaxant les grosses couilles. La bite circoncise est bien baveuse et il sent qu’à chaque coup de langue le mâle domi se raidit de plaisir. C’est toujours motivant que de voir qu’on fait kiffer son partenaire, surtout quand celui ci est mâle domi qui aime qu’on vénère sa teub. La langue agile de Nathan lustre le sexe bien raide de l’étalon, du gland jusqu’à ses couilles massives.

Nathan n’est pas seulement un bon pompeur, c’est aussi une bonne femelle, et il va le prouver ! En position face au mur, il attend que son maître glisse son énorme gourdin entre ses petites fesses rondes. L’anus s’étire et avale chaque centimètre. Douce et langoureuse au début, la sodo prend un rythme de plus en plus rapide.

Les grosses couilles du mâle en rut claquent contre les fesses du passif et le son résonne dans toute la cave.
Le rebeu se fait kiffer en martelant le passif de coups de bites bien hard. Il y va comme un bourrin et finit par asperger le visage innocent du jeune cefran qui ne pouvait rêver mieux qu’être dosé en éjac faciale.

Un gros calibre,  un bon passif… il n’en fallait pas plus pour une vidéo jouissive. Yanis est un bon pilonneur et Nathan Hope encaisse l’énorme gourdin non sans douleur mais comme un pro. Une bonne pipe baveuse, une sodo intense et une éjac faciale : c’est le combo parfait pour une scène réussie chez Citebeur, et celle ci ne déroge pas à la règle !

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *