Connect with us

Récits

Tourné dans une cave de cité – Récit de Laurent 24 ans – Marseille

Marseille 16 :33  , un lundi :

Laurent 21 ans gay 1 M 86 74 Kilos .

Look skateur  kaillera  , je me promène dans ma cité dont je terrais le nom pour ne pas être reconnu.
Je décide de prendre le bus pour Marseille centre histoire d’allé sucer des bites dans un sauna gay du centre et quand j’arrive sous l’abri bus une bande de keums hétéros (je précise) commence à m’insulter de tapiole, de pédé etc.

Là je prends peur et décide de me tirer en courant car dans la bande il y avait un certain Momo un rebeu qui me rakettais quand j’étais petit dans mon lycée. Il m’avait déjà forcé à le sucer un soir ou je jouais avec des potes en bas de mon immeuble. Il m’avait alors juré de me faire la peau si je parlais. Je n’avais jamais osé en parler et ca m’avait fortement traumatisé.
Ils se mettent à me courir après en me disant : arrête-toi fils de pute.

Je courrais de toutes mes forces pour leur échapper et la je prends une allée en sens unique et pris de peur je me mets à hurler au secours. Mais comme d’habitude dans cette cité quand on a besoin il y à personne. Coincé dans la ruelle ils se mettent autour de moi en me crachant dessus et  la il me dise :

« Pourquoi tu te tires en courant petit PD ?».

Je leur explique que j’allais faire un tour dans le centre ville et la ils me disent

« Viens avec nous on va s’amuser un peu ».

J’essai de me débattre en vain car le Momo me mis une droite pour me calmer. Ils me forcent à les suivent et m’emmène à la porte de ma propre cave en me disant

« ouvre ta cave voir ce qu’il y à dedans ».

J’étais un peu rassurer car je me suis dis à ce moment là qu’il voulait voler ce qu’il y avait dans ma cave, mais pas du tout. Une fois la cave ouverte ils me mettent un bandeau sur les yeux et me demande de me mettre a genoux, Je résiste bien sur mais c’est sous les coups que j’accepte de me soumettre.
Il était cinq racailles devant moi  et je ne voyais rien de ce qui se passait. Il me demande d’ouvrir la bouche et  la ils se mettent chacun leurs tours à me pissé dessus en  me forçant à laisser la bouche bien ouverte pour recevoir leurs pisses.

Dès que je fermais la bouche ils me disaient

« tu vas voir ce qu’on leur fait aux pédés… ».

Tour à tour ils me forcent à les sucer, parfois j’avais deux queues en même temps dans la bouche. La, je sens des mains sur mon cul qui commencent à enlever mon short.
Ils me prennent de force en me tenant bien le cul cambrer, heureusement que j’étais habituer à me faire niker par des rebeux car il y allait pas de mains morte comme on dit. Je les entendais dire on va en faire notre lope de cité et il me disait

«  tu kif nos bites sales putes »

et c’est vrai que malgré que j’avais mal, je prenais quand même du plaisir car je bandais comme un taureau. Dans la bande il y avait deux noir un arabes et deux français et je sentais bien quand c’était les black qui me nikait car leur queues était énormes. Ils ont joués avec mon cul et ma bouche pendant plus de deux heures en me promettant de me faire la peau si je parlais.

Les deux sénégalais m’on prit en double pénétration et la j’ai vraiment hurlé et j’ai reçu de la part de Momo un coup de batte de baseball sur la tronche pour bien me faire taire.

Une fois âpres s’être vider les couilles ils m’ont laissé dans la cave en état d’épuisement car j’étais nu plein de sperme sur le corps et je n’arrivais plus à me lever. Je me rhabille tant bien que mal et je sors de la cave et la ils étaient devant mon porche en train de rigoler et ils m’insultaient en me disant :

« T’as aimé  salope de pédé ? Tu nous serviras de trou pour nous vider ».

La je regagne mon appartement et je ne suis pas sortis pendant plus d’une semaine. Après quelques temps je me suis mis à sortir et  ils m’on piné plusieurs fois dans la cave à plusieurs ou même quand il y en avait qu’un.

Maintenant dès que il y a un des mecs de la bande il se touche la bite et me fais signe d’allé à la cave et je prends du plaisirs à m’occuper de leurs bites.

Laurent Marseille.

2 Comments

  1. bernard

    12 septembre 2021 à 15 h 44 min

    j’aurais fait de meme . A genoux des qu’ils me le demande qu’ils soient blacks ou arabes

  2. galtier

    23 septembre 2021 à 15 h 40 min

    jaime etre baise defoncer surtous en groupe des bites enorme est juteuses suis acros abbatage tournante bukake et aimerais etre defoncer un max et tous les jours
    suis reel serieux est gourmand bon decrasseur aussi et acro fiste

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *