Connect with us

Jh timide baisé brutalement par un blédard

Léo Hélios est intimidé par cet algérien hétéro qui veut lui casser le cul. Un peu maladroit pour gober son énorme zob, il finira par se lâcher et c’est même avec brio qu’il saura encaisser les coups de bite puissants du niqueur. Une défonce ultra hard signée Citebeur.

BeurSex est un rebeu hétéro d’origine algérienne avec un long zob de 22 cm ! Son kif à l’occasion, c’est un cul serré et une bouche humide pour lui lustrer le poireau. Il semble que Leo Hélios soit le profil parfait pour satisfaire les exigences du blédard domi.
C’est assuré! Le jeune mec blond va se faire dilater la rondelle comme une chienne dans un plan cul en mode bourrin.

C’est dans une cave à coté d’un parking du 93 que l’étalon retrouve le cefran. Même si notre lascars hétéro est à l’aise, Léo, lui, est un peu intimidé au début. Un peu gauchement, il malaxe le paquet du rebeu qui grossis à vu d’oeil. Son survet est déformé par son énorme tige. Léo finit par libérer la bête : il découvre alors ce que sont 22cm bien épais.

Il dirige doucement le membre en érection du bad boy viril vers sa bouche. Et c’est toujours timidement qu’il commence à pomper la verge durcie. La bite fait des mouvements de va-et-viens dans sa bouche, mais ce n’est pas assez hard pour le rebeu qui maintient la tête du jeune blond pour enfoncer sa bite profondément dans sa gorge. La gorge profonde imprévue manque d’étouffer le suceur qui finit par s’en incommoder. Il se lâche petit à petit et commence par bien faire kiffer le mâle macho en faisant sa chienne. Cet affamé lustre la tige sur toute la longueur , du gland jusqu’aux couilles pendantes. Sa langue titille le gland tandis que ses lèvres charnues massent la tige du bad boy.

Au top de son excitation, le beur alpha plaque Léo contre le mur. Il passe ses doigts en bouche et humecte brièvement sa teub ainsi que l’anus serré du soumis. Avec juste de la salive en guise de lubrifiant, voilà que l’énorme braquemard du rebeu algérien se glisse entre les fesses du passif. L’anus serré se dilate un peu plus à chaque va-et-vient du niqueur qui accélère le rythme.

Après lui avoir déboité le caisson contre le mur, il le pousse au sol et reprend de plus belle cette sodomie tonitruante. Au maximum de son pieds, le blédard fait quelque chose qu’il ne fait pourtant presque jamais : peut être pour récompenser le coté chienne de son partenaire, il lui lèche le cul.

Léo Hélios apprécie la chose autant que de se faire défouirailler . Même ce petit moment de douceur est vite raccourcie quand l’étalon TBM décide de reprendre la baise de plus belle et en y allant encore plus brutalement.

Les coups de bite résonnent encore un long moment jusqu’à ce que le rebeu bourrin se vide les couilles dans la bouche du blondinet pour le récompenser d’avoir aussi bien encaissé.

Hétéro rebeu réel qui a réalisé son fantasme devant les caméras de Citebeur

Un autre classique de Citebeur tourné il y a quelques années dans les conditions réelles dans un sous sol du 93. Léo ne connaissait pas BeurSex qui lui n’avait jamais baisé devant des caméras. Même si l’on ne reverra pas le rebeu discret du coté de Citebeur, le keum a bien pris son pieds à réaliser son fantasme : démonter le cul d’un mec dans un porno. Une vidéo qui respire l’authenticité avec des mecs juste là pour prendre leur pied.

Notre avis : 16/20