Connect with us

Maghreb & Moyen Orient

Beaux algériens nus 🇩🇿

Les beaux mecs algĂ©riens sont Ă  l’honneur aujourd’hui sur Gay Beur avec ces 6 portraits mis Ă  nu. Comme d’habitude, du pur BG avec de gros zobs Ă©pais. Dites nous lequel est votre prĂ©fĂ©rĂ© en lâchant un commentaire en bas de page.
En bonus, vous trouverez en dessous de ses 6 mecs nus le rĂ©cit de Jeremy, un pote fan du blog (et des mecs algĂ©riens) qui m’a relatĂ© une expĂ©rience sexuelle gay très excitant Ă  Alger. Une rencontre improbable avec mec qu’il a sucĂ© dans une salle de cinĂ©ma.

Kamil, 34 ans

Habid, 24 ans

Mounir, 24 ans

Omar, 22 ans

Yanis 19 ans

Wahid, 38 ans

 

TĂ©moignage excitant – L’expĂ©rience gay de Jeremy a Alger

Je me prĂ©sente, je m’appelle Jeremy, blanc, 1m75, brun et ayant 27 ans au moment de cette aventure sexuelle. On me dit assez beau gosse, j’ai un corps mince, une bite Ă©paisse de 18 cm un cul imberbe. Je suis plutĂ´t actif, vivant sur Paris et ayant ici pas mal de salopes mais aime me faire pĂ©ter le cul Ă  l’occasion.
C’est pour ça que lors d’un voyage professionnel en AlgĂ©rie, j’avais hâte de trouver un pur actif, frustrĂ© de ne m’ĂŞtre tapĂ© dernièrement que des passifs.

J’Ă©tais hĂ©bergĂ© dans un hĂ´tel du cĂ´tĂ© de Didouche Mourad et en arrivant j’ai remarquĂ© que la sĂ©curitĂ© mis en place Ă  l’hĂ´tel ne me permettrais pas d’accueillir des invitĂ©s dans ma chambre. Le deuxième jour au rĂ©veil, j’ai voulu prendre un thĂ© vers Hydra qui se situais assez loin de l’hĂ´tel. J’ai donc fait la queue Ă  une station de taxi oĂą un beau gosse se chargeait en tĂŞte de file d’orienter les gens. C’Ă©tait un beau rebeu algĂ©rien , de 1m80 environ, avec un sourire ravageur et des cheveux foncĂ©s bouclĂ©s.
Dans la file d’attente, je ne pouvais dĂ©crocher mon regard de lui. Je pense qu’il l’a remarquĂ© puisqu’il est venu jusqu’Ă  moi, m’a regardĂ© de la tĂŞte au pieds et m’a demandĂ© :
– Bonjour tu vas ou ?
– Salut, Ă  Hydra
– Je vais te trouver un chauffeur, tu es la pour le travail ?
– Oui juste quelques jours je suis Ă  l’hotel juste derrière
– Moi Yanis, enchantĂ©, si tu es tout seul tu veux qu’on se retrouve vers 14h pour un cafĂ© ?
– Avec plaisir !
– Retrouve moi ici

Après une matinĂ©e sur Hydra , je suis au rendez vous, ne sachant pas trop Ă  quoi m’attendre, mais au pire, il avait l’air sympa et c’est toujours sympa de rencontrer des locaux.
J’ai senti un bras envelopper mes Ă©paules, je tourne la tĂŞte, surpris, et je vois le sourire ravageur de Yanis. On se met Ă  marcher, me raconte sa vie, ses difficultĂ©s, me prĂ©sente les quartiers, il dit bonjour aux gens dans la rue.

A un moment, il me demande si je suis maquĂ©, je rĂ©ponds non et hoche la tĂŞte me disant que c’est la mĂŞme chose pour lui. Il me raconte une anecdote Ă  propos d’une fille qu’il avait baisĂ© cette semaine dans un cinĂ©ma :  » tu sais Ă  Alger c’est compliquĂ©, si tu t’amuser un peu avec une fille, le plus simple c’est le cinĂ©ma c’est discret « …. On s’arrĂŞte, on boit un cafĂ© et Yanis me regarde et me lance :  » il fait chaud aujourdhui, ca te tente d’aller voir un film ?  »
Nous voici au cinéma, au balcon mais le film a déjà commencé. Le mec est un star ici car là aussi, il salue tout le monde, y compris le personnel du cinema.
La salle de cinéma est bondée, nous sommes pas loin de plusieurs couples hétéros.

Après 5 minutes, je sens la main de Yanis attraper la mienne et la poser sur sa queue bandĂ©e, tout en restant le regard fixĂ© sur l’Ă©cran. GĂŞnĂ© mais aussi excitĂ©, je caresse doucement puis le branle au travers du tissu de son pantalon. En la parcourant, je peux deviner qu’elle a une taille honorable, pas si grosse, mais sympa…
En se penchant vers mon oreille il me susurre de sortir sa queue, ce a quoi j’obĂ©is sans trop rĂ©flĂ©chir.
Je sors sa queue, et la branle doucement. Ensuite, je sens sa main derrière ma tête qui me pousse vers son engin.

Je le suce un long moment me rendant compte que j’avais sous estimĂ© la bĂŞte. Un bon 18 cm aussi large voire mĂŞme un peu plus que moi. Sa queue circoncise me remplis la bouche et par moment il me pousse la tĂŞte pour enfoncer sa bite bien au fond de ma gorge. Je sens qu’il est sous le point de jouir et excitĂ© par la situation, et ayant aussi envie d’en finir au plus vite pour ne pas ĂŞtre surpris, j’accĂ©lère la cadence. Je sens ses muscles se raidir, je comprend qu’il va jouir et tente de sortir sa bite de ma bouche mais il appuis sur ma tĂŞte. Je sens alors le liquide chaud se dĂ©verser dans ma bouche. Une quantitĂ© Ă©norme de sperme que je n’ai pas pu maintenir en bouche et que j’ai dĂ» recracher discrètement sur le sol.

J’ai encore du sperme sur le bord des lèvres quand il me dit :  » merci bb, viens on va se nettoyer  » On passe aux chiottes et quand on ressors il me lance :
«  je vais travailler bb passe me voir demain. Vas voir la fin du film c’est bien  » et il se casse…
Je me sens un peu con tout seul et dĂ©cide de plutĂ´t rentrer. En passant devant la salle , le « placeur » m’ouvre la porte en me disant  » vas y pas de probleme  »
Je l’ai remerciĂ©, mais ai prĂ©fĂ©rĂ© rentrer Ă  l’Hotel, avec mon envie folle de me vider. J’Ă©tais un peu honteux d’avoir fait la suceuse comme ca avec les premiers mecs croisĂ©s mais ce n’Ă©tait que le premier jour …. RĂ©gulièrement, quand je me branle, je repense Ă  cette expĂ©rience folle que j’ai vĂ©cu Ă  Alger. J’adore ce pays et cette ville et rĂŞve d’y retourner…

1 RĂ©action

  1. Regard

    27 décembre 2019 à 17 h 43 min

    Wahid me donne mĂ©ga chaud, c’est quand il veut oĂą il veut et comme il veut. C’est une bombe ce mec

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *